Les graffitis dans les rues sont-ils de l'art ?

Bien que certaines pensent encore que le graffiti ne soit pas un art, d’autres estiment que cela n’est pas vrai. Pour éclairer votre lanterne, prenez la peine de lire ce mini-guide.

Le graffiti est une sorte de représentation de motifs sur les murs publics. Il a fait l’objet de beaucoup de polémiques depuis sa création jusqu’à ce jour. En effet, certaines personnes pensent qu’il ne s’agit pas d’un art en tant que tel au même titre que la peinture, mais d’un acte de vandalisme. D’autres, par contre, soutiennent qu’il s’agit bel et bien d’une expression artistique qui doit être valorisée. Qu’en est-il exactement ? Lisez ce guide pour en avoir le cœur net.

graffitis rues

Le graffiti est un moyen d’expression tout comme l’art

Si le graffiti est vu d’un mauvais œil, ce n’est que par mépris pour une jeunesse qui se veut indépendante. Il faut remonter aux premières heures de l’apparition du graffiti pour comprendre pourquoi il est victime de ces attaques. Les premiers à s’exercer au graffiti étaient des jeunes de la rue qui avaient un mode vestimentaire qui ressemblait aux rappeurs.

Les détracteurs associent cette image des graffeurs à cette activité. C’est ce qui justifie le terme de vandalisme avec lequel ils qualifient cette discipline. Cependant, loin de tous ces préjugés, il est important d’analyser le graffiti d’un point de vue intellectuel.

En réalité, il faut dire que le graffiti est un moyen pour les jeunes de libérer leur potentiel, d’exprimer des idées et des réalités. La plupart des représentations qui sont faites ont un sens. Il ne s’agit pas donc d’une activité de griffonnage ou de badigeonnage, mais d’un véritable art né de façon informelle.

Le fait que le graffiti se fasse dans les rues ne le rend pas moins artistique. Il respecte ce premier critère de définition de l’art.

Le graffiti est visuel

graffitis

Un autre critère sur la base duquel on peut qualifier une œuvre d’artistique est son caractère visuel. En se référant à cela, on peut dire que le graffiti est un art en ce sens que ce sont des images ou des motifs qui se cachent derrière chaque illustration. Tout comme les artistes peintres, les graffeurs peuvent aussi donner des explications sur les images qu’ils représentent sur les murs.

Le public a la possibilité de voir ce qui est produit et peut en faire sa propre appréciation. Bien qu’il existe l’art abstrait, le fait que le graffiti soit concret suffit déjà pour qu’on le considère comme un art. Il appelle à la contemplation et à la conscience humaine. Ce sont les attributs qu’on reconnaît aux œuvres artistiques.

Les graffitis sont le fruit de l’imagination

En dehors des portraits de stars ou de personnalités que l’on retrouve sur les murs, les représentations de graffiti proviennent de l’imagination. Les acteurs de ce mouvement artistique font appel à leur génie créateur pour faire leurs œuvres.

Ils ne détruisent pas les villes comme les détracteurs le prétendent. Au contraire, les graffeurs utilisent leur art pour embellir les rues. Ils transforment les rues en un véritable site touristique. On peut citer en exemple certaines grandes villes comme :

  • Berlin,
  • Amsterdam,
  • Manhattan,
  • Rio de Janeiro,
  • Londres, etc.

Pour ces différentes villes, le graffiti constitue une richesse culturelle qu’il faut valoriser. Les autorités qui dirigent ces villes organisent des festivals pour permettre aux graffeurs nationaux comme internationaux de matérialiser le fruit de leurs imaginations sur des espaces publics bien choisis.

Le graffiti utilise un support pour illustrer

L’art se représente sur un support qui peut être la toile, le cadre photo et autres. Le graffiti aussi en fait autant ! Son moyen d’expression est le mur. Bien que ces derniers ne soient pas une propriété privée, les murs sont le support idéal pouvant offrir un meilleur résultat.

Généralement, les graffeurs préfèrent les murs qui ont une grande longueur. Pour cause, leurs dessins sont souvent entremêlés et ont une grande taille. Ils ne peuvent donc pas les représenter sur des supports de petits formats comme ceux que les artistes « classiques ou formels » ont l’habitude d’utiliser pour leurs œuvres.

Le graffiti se modernise

Le graffiti a connu beaucoup d’évolutions depuis sa création. De nouveaux outils sont mis sur le marché pour permettre aux artistes graffeurs d’offrir de jolies représentations au public. De même, ceux qui s’adonnent à cette activité suivent des formations avant de le faire.

Il faut alors comprendre que le graffiti est un art au même titre que d’autres disciplines qui utilisent des moyens d’expression différents. En matière d’esthétique, les œuvres de cet art n’ont rien à envier à celles qui sont faites de manière classique. Si le support de représentation qui est le mur est bien poli, le rendu sera extraordinaire.

Recent posts

Menu

Pages